Modèle méso-nh

Certaines améliorations de la fiabilité du modèle ont été réalisées plus récemment grâce à la méthode d`étalonnage du modèle introduite par Masciadri & Jabouille (2001, ci-après MJ01). Un tel étalonnage réduit certaines erreurs systématiques et il est basé sur l`accord d`un paramètre libre appelé l`énergie cinétique de turbulence minimale (Emin). Les auteurs ont prouvé que C2N peut être lié à Emin et l`étalonnage vise à fixer la valeur de Emin en utilisant comme référence les profils C2N mesurés. MJ01 a prouvé que le modèle meso-NH calibré réduisait certaines des erreurs systématiques précédentes dans le modèle, et la forme des profils C2N résultaient mieux avec les mesures que le modèle non calibré. La fiabilité statistique de cette méthode a été prouvée seulement plus tard par Masciadri, Avila & Sánchez (2004), qui a utilisé le meso-NH calibré pour simuler la turbulence optique à l`Observatoire de San Pedro Mártir sur un échantillon de 10 nuits, pour lequel il y avait C2N profils obtenues avec un GS et des capteurs micro-thermiques montés sur des radiosondes. Les mesures fournies par différents instruments permettaient aux auteurs de prouver que la dispersion entre les mesures et les simulations était du même ordre que la dispersion entre les mesures fournies par différents instruments. Cela a qualifié la technique numérique et le modèle meso-NH comme potentiellement utile pour effectuer des estimations autonomes de la turbulence optique. Plus récemment (Masciadri & Egner 2006), le meso-NH a été utilisé de manière autonome (après étalonnage) sur un échantillon de 80 nuits pour simuler la turbulence optique à San Pedro Mártir. L`Observatoire international de MT Graham est situé dans le sud-est de l`Arizona, aux États-Unis, à 3200 m au-dessus du niveau de la mer. L`Observatoire se compose de trois télescopes: le grand télescope binoculaire (LBT; avec deux miroirs 8,4-m), le télescope de Submillimètre de Heinrich Hertz (SMT; D = 10 m) et le télescope de technologie avancée du Vatican (VATT; D = 1,83 m). Certaines études visant à caractériser la turbulence optique au-dessus du Mont Graham ont été réalisées dans le passé avec des mesures principalement extraites d`un scidar généralisé (GS; Egner & Masciadri 2007; Egner, Masciadri & McKenna 2007; Masciadri et al. 2010). Dans cet article, nous étudions la possibilité de caractériser et de prédire la turbulence optique (distribution verticale et valeurs intégrées) au Mt Graham à l`aide d`un modèle atmosphérique de mésoéchelle appelé meso-NH.